UMR CNRS 8612
Institut Galien Paris-Saclay

Pages précédentes   1   2   3   Pages suivantes
          

Soutenez la taxe d'apprentissage

         ;

À la une


Doc & Post-Doc Day 2021.



Cette année le traditionnel DPDD se déroulera en visioconférence les 9 et 10 juin.
Lors de ces journées les doctorant(e)s et post-doctorant(e)s de l'unité présenteront leur travaux sous forme de conférences et de posters.
Les chercheurs invités seront Pr. Rachel Auzely du CERMAV - Université Grenoble Alpes ainsi que Dr. Charles Baroud du LadHyX - Ecole polytechnique-Palaiseau.


Félicitations à Simona Mura qui fait partie des lauréat(e)s de l'appel à projet Emergence@INC2021.



Son projet est intitulé “Toward a better understanding of nanoparticle biological identity".

Il vise à acquérir une connaissance plus précise sur la dynamique et la cinétique de la formation de la couronne protéique à la surface des nanomédicaments dans la circulation sanguine, afin d'établir une relation entre la surface « synthétique » (c’est-à-dire les propriétés physico-chimiques) des nano-objets et la surface « biologique » (c’est-à-dire la signature moléculaire protéique).

En savoir plus


Des microcapsules pour mimer l’effet immunomodulateur des sucres de la paroi de champignons pathogènes



L’inhalation par l’Homme des spores disséminées dans l’air du champignon Aspergillus fumigatus peut conduire à des maladies pulmonaires parfois mortelles. Des recherches ont montré que la couche externe de ces spores, essentiellement constituée de sucres, participait à l’élimination du pathogène.


En concevant des microcapsules biomimétiques sur lesquelles ils ont greffé différents polysaccharides, les scientifiques de l’Institut Galien Paris Saclay - IGPS (CNRS/Université Paris-Saclay) et de l’Institut Pasteur à Paris sont parvenus à mieux comprendre l’effet immunomodulateur des sucres de la paroi des champignons.


En savoir plus


Nouveaux doctorants 2020-2021



13 nouveaux doctorants ont rejoint notre unité en cette fin 2020.


Symposium MSB


La première édition virtuelle du symposium MSB, co-organisé par Prof. Myriam Taverna (Université Paris Saclay) et Prof. Serge Rudaz (Université de Genève) s'est tenue du 27 au 30 septembre 2020. Le symposium virtuel "microscale separations and bioanalysis" proposait un programme riche et dynamique avec 80 présentations orales et plus de 85 posters. Pour la première fois des startups ont participé à  l'évènement ainsi que plus de 20 patenaires industriels internationaux.

En savoir plus



L'Institut Galien Paris-Sud devient L'Institut Galien Paris-Saclay



Dans le cadre de la création de l'Université Paris-Saclay, l'Institut Galien Paris-Sud vient de changer officiellement d'intitulé et se nomme désormais Institut Galien Paris-Saclay (IGPS) ! Pour accompagner ce changement, l'IGPS se dote également d'un nouveau logo à la charte graphique rappelant celle de l'Université Paris-Saclay.



Nouveaux doctorants 2020



10 nouveaux doctorants ont rejoint notre unité en ce début 2020.

Des nanos plein les bronches


Une vidéo éditée par mediachimie qui décrit les travaux de l'équipe d'Elias Fattal dans le domaine de l'inhalation des nanoparticules.



Félicitation à Julien Nicolas : l'un des deux récipiendaires du prix Biomacromolecules/Macromolecules Young Investigator Award 2019 !


Julien Nicolas a été récompensé pour ses travaux innovants concernant l'utilisation des polymères pour les applications biomédicales et en particulier pour le design, la synthèse et l'évaluation biologique de nouveaux polymères et nanoparticules polymères pour le traitement du cancer, des maladies neurodégénératives et des troubles de la coagulation. La remise du prix aura lieu lors du congrès ACS organisé à San Diego le 22-25 Août 2019, à l'issue d'un symposium organisé en son honneur.


En savoir plus



Grand Prix Joseph-Achille Le Bel 2019 : Félicitations à Patrick COUVREUR !


Félicitations à Patrick COUVREUR qui a reçu le Grand Prix Joseph-Achille Le Bel 2019 de la Société Chimique de France. La communauté des chimistes représentée par la SCF salue ainsi sa contribution précieuse au rayonnement de la Chimie et tout particulièrement son rôle pionnier dans le domaine de la vectorisation des médicaments et son rôle capital dans le domaine des nano-médicaments, la levée des verrous de l’encapsulation physique et son invention du concept de « squalénisation ». La remise du prix aura lieu à l’occasion d’une cérémonie officielle dans le courant du deuxième trimestre 2020.



La leishmaniose cutanée traitée au moyen de nanoparticules multifonctionnelles


La leishmaniose cutanée, causée par plusieurs espèces de parasites Leishmania, entraîne l’apparition de lésions localisées sur la peau et les muqueuses, pouvant conduire à des complications graves. Grâce à des nanoparticules polymères multifonctionnelles appliquées directement sur la lésion, des scientifiques de l'équipe "Amélioration du passage des barrières par les molécules biologiquement actives" de l’Institut Galien Paris Sud et du laboratoire BioCIS (CNRS/Université Paris-Sud) parviennent à guérir partiellement les lésions en accélérant la cicatrisation et en réduisant la charge parasitaire. Ces travaux, publiés dans ACS Applied Bio Materials, présentent un moyen efficace et non-invasif de traiter la leishmaniose cutanée.


En savoir plus



Des nanoparticules de glucocorticoïdes pour traiter l’arthrite rhumatoïde


L'équipe d'Elias Fattal de l’Institut Galien Paris-Sud (CNRS/Université Paris-Sud) a développé des nanoparticules de glucorticoïdes.
Mais à cause de la haute cristallinité et faible solubilité des glucocorticoïdes, leur encapsulation est difficile.
L'équipe "Ingénierie particulaire et cellulaire à visée thérapeutique" a donc développé une formulation inédite à base de dexaméthasone, un glucocorticoïde de synthèse, stabilisée en nanoparticules et testée en collaboration avec l’Inserm sur un modèle de polyarthrite rhumatoïde.


En savoir plus



Trois nouveaux doctorants rejoignent notre unité en ce début 2019


Un nouveau nanomédicament pour traiter la douleur en évitant l’addiction aux opiacés


Un nanomédicament anti-douleur vient d’être développé par l’équipe de Patrick Couvreur à l’Institut Galien Paris-Sud (Université Paris-Sud/CNRS) en collaboration avec des scientifiques de l’Institut de psychiatrie et neurosciences de Paris (Inserm/Université Paris Descartes) et du laboratoire de neuropharmacologie (Université Paris-Sud/Inserm).
Ce nouveau médicament cible spécifiquement la zone d’inflammation douloureuse, tout en évitant les effets secondaires, notamment le phénomène d’addiction. Ces travaux sont publiés dans la revue Science Advances du 13 février 2019.
En savoir plus



Patrick Couvreur parmi les 1% des chercheurs les plus cités au monde


Félicitations à Patrick Couvreur qui fait partie de la liste des "2018 Highly Cited Researcher", publiée par Clarivate Analytics. Il s'agit des 1% des chercheurs les plus cités dans le monde, toutes disciplines confondues. Il est l'un des 4 chercheurs Français les plus cités dans la catégorie "Pharmacology and Toxicology".




Nouveaux doctorants 2018


Un numéro spécial d’Advanced Drug Delivery Reviews co-édité par Elias Fattal et Hervé Hillaireau.


Elias Fattal et Hervé Hillaireau coéditent un numéro spécial d’Advanced Drug Delivery Reviews intitulé « Aptamers in Drug Delivery ».
Les deux chercheurs travaillent depuis plusieurs années sur la conception et l’utilisation d’aptamères pour le guidage de liposomes vers des cibles thérapeutiques. Avec la contribution de plusieurs experts mondiaux dans le domaine, ils ont réussi à produire une somme d’articles qui couvrent des sujets très variés qui vont de la chimie aux applications thérapeutiques en passant par leur article qui s’intitule «Aptamer-guided nanomedicines for anticancer drug delivery » https://doi.org/10.1016/j.addr.2018.09.011.

En savoir plus.


Julien Nicolas, lauréat du Prix Novacap de l’Académie des Sciences.


Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée sous la Coupole de l’Institut de France le 16 octobre 2018, Julien Nicolas, Directeur de Recherche au CNRS à l’Institut Galien Paris-Sud, a reçu le Prix Novacap de l’Académie des Sciences pour ses contributions de premier plan concernant la conception de nouveaux matériaux polymères pour des applications dans le domaine biomédical. Ceux-ci ont notamment conduit au développement de systèmes nanoparticulaires biodégradables innovants permettant de cibler différentes pathologies telles que le cancer ou la maladie d’Alzheimer. Ses résultats ont donné lieu à de nombreuses publications de haut niveau et à une reconnaissance internationale.

En savoir plus.


Des polymères pour une libération contrôlée de différents médicaments


Ces travaux, issus des recherches de Julien Nicolas et réalisés dans le cadre du projet Européen Marie-Curie ITN NABBA, ont permis de concevoir des polymères bien contrôlés dont les deux extrémités sont occupées par des molécules de principes actifs ou des sondes fluorescentes. Ces travaux, publiés dans Journal of Controlled Release, montre comment des nanoparticules obtenues à partir de ces nouveaux matériaux permettent de transporter efficacement plusieurs agents anticancéreux en même temps, pour une utilisation potentielle en chimiothérapie combinatoire. Ces résultats ont été mis en avant sur le site de l’Institut de Chimie du CNRS.

En savoir plus.


Commercialisation d’un traitement d'urgence contre les actinides : l’aboutissement de 10 années de recherche du LRSI et de l’Institut Galien Paris Sud.


L’entreprise Cevidra commercialise depuis le mois de juillet 2018 Cevidra® Calixarene, le premier traitement local d’urgence pour une contamination cutanée par un actinide (uranium, plutonium, américium, etc.). Ce traitement, une crème lavante très simple d’utilisation, qui empêche l’uranium de passer la barrière de la peau à plus de 95 % si elle est appliquée immédiatement, a été mis au point au cours de deux thèses dans le laboratoire de recherche en radiochimie, spéciation et imagerie (LRSI) de l’IRSN en partenariat avec l’Institut Galien Paris Sud (UMR CNRS 8612) et la Direction Générale de l’Armement (DGA).

En savoir plus.


La modélisation moléculaire pour élucider le mécanisme d’interaction entre des siRNA et des dendrimères phosphorés




Ce travail de l’équipe d’Elias Fattal et Nicolas Tsapis résulte d’une collaboration avec l'Institut Dalle Molle di Studi sull'Intelligenza Artificiale (IDSIA) de Lugano (Suisse) (Pr Andrea Danani) et le Laboratoire de Chimie de Coordination de Toulouse (Dr. Jean-Pierre Majoral). Il a permis de comprendre le rôle des interactions moléculaires dans l’efficacité de siRNA vis-à-vis de macrophages, in vitro et in vivo. L’article paru récemment dans Nanoscale a été mis en avant sur le site de l’Institut de Chimie du CNRS.





URGENT: Un poste d’ingénieur d'étude (BAP C, Ingénieur-e en contrôle-commande ) est ouvert au sein de l'équipe "protéines et nanotechnologie en science analytique" de UMR-CNRS-8612 (Institut Galien Paris Sud) par concours externe du CNRS.

L’ingénieur(e) aura la responsabilité d'une plateforme analytique de service commun constituée d’HPLC avec multiples détections et modes de séparation ainsi que du parc instrumental du laboratoire de l'équipe de chimie analytique de l’UMR (Resp M. Taverna) , constitué de techniques séparatives chromatographiques, électrophorétiques, leur couplage avec la spectrométrie de masse et spectroscopiques. Cette équipe travaille sur l'analyse des protéines et peptides dans un contexte pharmaceutique ou de diagnostic. L'ingénieur participera au développement de certains projets scientifiques de l'équipe mais aussi de l'UMR.

Pour tout renseignement complémentaire ou pour déposer votre candidature (avant le 3 Juillet 2018), se rendre sur le site du CNRS.



Elias Fattal a reçu le prix Maurice-Marie Janot qui lui a été remis à Grenade (ESPAGNE) le 21 mars 2018 au cours du 11th World Meeting on Pharmaceutics, Biopharmaceutics and Pharmaceutical Technology. A cette occasion, il a retracé sa carrière scientifique au cours d'une présentation intitulée "Tackling physiological resistances to drug delivery" que vous pouvez télécharger ici.







Patrick Couvreur, Professeur de Pharmacotechnie et Biopharmacie à l’Université Paris-Sud, a été nommé Docteur Honoris Causa de l’Université de Gand (Belgique)








Patrick Couvreur nommé Chevalier de la Légion d'Honneur


Patrick Couvreur, Professeur à l'Université Paris-Sud/Paris-Saclay et membre de l'Académie des Sciences a été nommé Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur au 31 décembre 2017. Nous lui adressons nos plus sincères félicitations !








Elias Fattal Lauréat du Prix Maurice-Marie Janot 2018


Elias Fattal, Professeur à l’Université Paris-Sud et directeur de l’Institut Galien Paris-Sud (UMR CNRS 8612) a été designé par un comité international de 70 personnalités scientifiques « lauréat du Prix Maurice Marie Janot 2018 ». La première édition de ce prix remonte à 1986. Il est décerné par l’association Européenne APGI et sponsorisé par la société Sanofi. Ce prix récompense l'innovation et l'impact scientifique des travaux d’un chercheur en Sciences Pharmaceutiques. Elias Fattal se verra décerner le prix lors du « 11th World Meeting on Pharmaceutics, Biopharmaceutics and Pharmaceutical Technology » qui se tiendra à Grenade (Espagne) du 19 au 22 mars 2018. Ce congrès réunit près de 1500 participants ce qui en fait la première réunion mondiale dans le domaine du drug delivery. A cette occasion, Elias Fattal donnera une conférence plénière intitulée « Tackling physiological resistances to drug delivery ». Dans le palmarès, Elias Fattal succède à une série de scientifiques de renommée mondiale ( liste des lauréats).


Julien NICOLAS, lauréat d'une bourse ERC Consolidator Grant 2017

Félicitations à Julien NICOLAS, Directeur de recherche CNRS au sein de l'Institut Galien, lauréat d'une bourse ERC Consolidator Grant 2017 !

Pour faire face à la forte augmentation annoncée du nombre global de nouveaux cas de cancer, mais également pour abaisser significativement la charge financière importante des traitements anticancéreux, le développement de chimiothérapies, à la fois efficaces et peu couteuses, représente un réel besoin clinique. Dans ce contexte, l’objectif du projet THERMONANO (2018-2023) est de mettre au point une nouvelle approche pour la délivrance de tout type de principes actifs anticancéreux, qui soit à la fois efficace, confortable pour le patient et bien moins couteuse dans son utilisation que les chimiothérapies actuelles. Voir le communiqué de presse de l'ERC.


Un nouveau vecteur d’ARN interférent conçu par l'équipe d'Elias Fattal


Dans un article publié dans Journal of Controlled Release, l’équipe d’Elias Fattal a conçu un nouveau vecteur d’ARN interférent.
Il s’agit de vecteurs lipidiques guidés par des aptamères ciblant le récepteur CD44 surexprimé dans de nombreuses tumeurs et plus particulièrement sur les cellules souches cancéreuses. L’administration de ce vecteur dans un modèle de cancer du sein a prouvé une grande efficacité dans l’inhibition de l’expression protéique. Il s’agit du premier aptamère conçu pour cibler ce récepteur et de sa première utilisation comme agent de ciblage.





Accueil Imprimer Contact Plan du site Credits